Un Modèle économique Culturel Revisité

Des atouts pour Ark Tribe Studio

Ark Tribe Studio va devoir se démarquer et jouer finement pour s'insérer dans un marché ou le GAFA (Google, Apple, Facebook, Amazon) s'investit de plus en plus mais n'a pas vocation à créer des studios de jeux vidéos, de presse, ou d'écrivains.

C'est pour cela qu'il n'est évidement pas possible, ni souhaitable, de les concurrencer sur leur terrain. C'est pourquoi ces centres de loisirs que nous nommerons Vision Future Média auront besoin de quelque chose à laquelle le GAFA n'aspire pas.

Ce quelque-chose, c'est un jeu MMO phare qui sera le centre de Vision Future Média. Pour l'instant, le jeu s'appellera "Fantasy Quest", et nous sommes encore entrain d'en faire l'ébauche et le design. Dans un premier temps, Ark Tribe se distinguera par l'EEM, puis par ses centres communautaires, et enfin, par GameMind, l'intelligence artificielle partagée.

Une transition s'effectuera vers le modèle économique final d'Ark Tribe quand Fantasy Quest arrivera à maturité. Ce jeu Massivement Multijoueur en Ligne bénéficiera à la fois de GameMind, et de l'EEM, sera en réalité virtuelle, et on pourra y jouer à la fois de chez soi, avec un casque et une manette (un autre périphérique aura peut-être fait son apparition d'ici là) et dans les centres Vision Fantasy Quest dans sa version réalité augmentée, dans des salles de jeu permettant de jouer en groupe.

A terme; l'idée générique est de créer des compétitions au niveau départemental, régional, et national, de sorte à créer un phénomène durable et à pérenniser la présence du jeu sur le territoire. Les centre Visions Fantasy Quest seront intégrés aux centres sociaux, qui auront servi d'ancrage local grâce à leur animation.

Investissements et partenariats de recherche

Si dans les premiers temps d'Ark Tribe, les investissements à faire seront surtout liés au personnel sur le long terme, ces investissements iront à la recherche de partenariats dans les domaines de l'IA et de la réalité virtuelle. Ceux-ci auront à vocation de consolider et affiner les recherches en internes sur MindGame, l'IA du jeu, et sur la programmation du moteur de jeu de Fantasy Quest.

Au jour d'aujourd'hui, si nous savons quelle équipe nous prendrons pour le moteur de jeu Fantasy Quest, nous en sommes à réfléchir à la composition d'une équipe interne pour GameMind qui s'assurerait du lien avec des prestataires et partenaires, pour mener à bien ce projet à la fois ambitieux et nécessaire à se démarquer du marché par une approche originale du jeu vidéo.

A moyen terme, les investissements se feront dans le réseau "Vision Future Média" par un étayage de l'offre de jeux vidéos, de livres, de musiques, illustrations, tableaux, et autres médiums visuels pour les mettre à disposition dans les centres Vision Future Medias.

Des partenariats avec les maisons de presse et des magazines seront également formés, agrandissant l'offre que Vision Future Média pourra offrir à ses membres. En marge de ces articles professionnels, les membres de la communauté pourront émettre des articles, déposer des livres ou histoire qu'ils auront écrits, et un système de vote communautaire sera mis en place pour ces derniers leur permettant ainsi de monétiser ces contenus.

Cet aspect de monétisation des ressources de la communauté sera un des attraits des centres communautaires. Dans une optique de politique sociale égalitaire, cet aspect sera renforcé et encouragé dans les quartiers les plus sensibles. Avec l'accord de leurs parents, les adolescents de plus de seize ans auront ainsi la possibilité de proposer du contenu, qui sera soumis au même titre que tout au autre au système de vote général des centres Visions Future Média.

Afin de s'intégrer dans le paysage local du quartier ou de la ville d'implantation, le Vision Future Média pourra prêter ses locaux aux associations. Il s'agirait là de laisser les associations sociales utiliser les parties des locaux qui ne sont pas utilisées, et de leur réserver des soirées afin qu'elles puissent proposer les différentes activités du centre à leurs membres et aux gens qui les fréquentent.

S'entretenir avec les mairies afin de voir si le centre peut contribuer aux actions sociales qu'elles ont en projet sera un autre moyen de promouvoir le centre, tout en améliorant le cadre de vie des citoyens de leur ville sera un investissement passif dans la promotion des centres Vision Future Média.

A court terme, les investissements seront dans la création de jeux à mettre sur Steam (plateforme de distribution), qui serviront à créer le moteur de jeu Ark Tribe sur lequel Fantasy Quest pourra s'appuyer, et sur un local pour l'embauche de l'équipe des développeurs sur le bassin lyonnais.

Les créatifs et le développeur de la communauté Ark Tribe sont suffisant pour mener à bien le prototype à destination des investisseur et des partenaires de la société Ark Tribe, mais ils ne pourront assurer la création du jeu sous sa forme finale. La société Ark Tribe sera basée en France, à Lyon, et c'est donc là que le recrutement se fera pour l'équipe technique.

L'utilité de la blockchain

La blockchain ne sera pas utilisée seulement parce qu'elle réduit les coûts d'infrastructure serveur, mais également parce qu'elle permet de se dédouaner de plusieurs problèmes issus de la cybercriminalité d'aujourd'hui et procure un moyen d'offrir une transparence économique à tous les partenaires d'Ark Tribe, des franchises aux investisseurs.

Le premier point de sécurité concerne la surface d'attaque d'Ark Tribe. Comme vous pouvez le constater dans les études de l'AFJV, les cyberattaques concernent de plus en plus les jeux vidéos.

Elles sont de plus en plus sophistiquées, et les préjudices engendrés quand ces attaques parviennent à récupérer les données financières des joueurs sont à la fois financières pour ces derniers et en réputation pour l'éditeur du jeu visé.

La blockchain répond à cette problématique de deux manières.

La première, c'est son niveau de sécurité. Il est nettement moins aisé, et beaucoup plus onéreux d'attaquer une blockchain, qui par sa nature décentralisée est donc distribuée sur des serveurs disséminés dont il faudrait compromettre plus de la moitié pour réussir une attaque, que d'attaquer un centre de données qui n'a lui qu'un seul point d'entrée à franchir.

La seconde, c'est qu'Ark Tribe n'aura besoin d'aucune coordonnée bancaire, information personnelle, ou information sensible qu'un attaquant pourrait voler sur ses serveurs. La blockchain se sert d'un set d'une clef privée et d'une adresse publique.

Pour simplifier la compréhension de ce système, il faut penser qu'une adresse blockchain est comme un compte en banque. Le joueur possède une clef privée qu'il n'aura jamais à donner, et qui sert à autoriser les dépenses de son adresse vers une autre. Et l'adresse publique, qui est l'équivalent de votre numéro de compte en banque.

Vous pouvez poster votre adresse publique sur tous les forums du monde, sans la clef privée, tout ce qu'on pourra faire, c'est la créditer. Quand à la clef privée, elle ressemble à ceci: 5HpHagT65TZzG1PH3CSu63k8DbpvD8s5ip4nEB3kEuEZZRcgSqb. Il est impossible de la calculer à partir de la clef publique, et elle est unique à votre compte. De fait, le compte des joueurs ne peut être volé, et leurs actifs dans le jeu ne peuvent être compromis.

En matière de transparence, la blockchain ne peut être altérée, et toutes les transactions qui y sont inscrites y restent du bloc d'origine de la première transaction, nommé bloc d'origine (Genesis Block), à la toute dernière transaction. Les audits sont donc aisés, et clairs. Une blockchain spécifique aux transactions financières entre Ark Tribe et ses clients sera donc établie. Le jeton Ark Tribe Token sera utilisable pour tous les jeux, services, ou bien de la marque Ark Tribe. Il sera ainsi aisé de savoir quelles sont les recettes réelles d'Ark Tribe.

Enfin, la dernière propriété de la blockchain dont Ark Tribe bénéficiera, c'est le caractère irréversible des transactions. Une fois la transaction effectuée, celle-ci ne peut être annulée. Il conviendra de statuer sur des conditions de remboursement claires, basées sur les lois du commerce actuel, mais par ce caractère définitif, et par la quasiimpossibilité de voler un compte, il sera aisé, en cas de conflit, de prouver la bonne foi d'Ark Tribe.

Le métier d'auteur revisité

S'il est fréquent de parler de carrière et de métier d'écrivain à l'étranger, de les voir ventre leur nom d'auteur comme une marque commerciale, en France, on en est encore à l'image de l'auteur fréquentant les cafés écrivant ici et là, en dilettante. Il ne viendrait pas à l'esprit de traiter l'écriture comme un métier. Et pourtant, il existe des techniques d'écriture, des compétences, et plus encore des connaissances à avoir pour exercer décemment ce métier.

A l'heure du numérique, de la diffusion de masse, et de l'internet, l'industrie du livre est en déclin, elle peine à se reforger, et bien qu'elle propose l'eBook, celui-ci n'a pas aujourd'hui l'attrait que les livres avait d'antan. Nous avons pourtant tous les atouts en main pour créer une nouvelle forme d'industrie du livre, ou publier n'est plus prendre le risque d'un nouvel auteur, mais engager un nouvel auteur que l'on va former et qui va s'affiner.

En effet, aujourd'hui, on fonctionne sur le droit d'auteur, et ces taux sur lesquels les auteurs s'accrochent et s'indignent12 ne sont pas le cheval sur lequel ils devraient parier. Si l'on veut qu'un métier soit reconnu, il faut réformer et surtout, il faut former. Des auteurs de métier, avec des techniques, avec une courbe d'apprentissage, voilà ce que nous pensons être l'auteur de demain. Employé sur le modèle d'un commercial, avec un salaire fixe, et un pourcentage des ventes.

Quelles actions doivent être entreprises?

Il faut embaucher un auteur que l'on va former grâce à ce qui s'appelle l'écriture participative. Le nouvel auteur sera embauché sur la base d'un premier écrit. Celui-ci sera jugé sur le potentiel de l'univers et de l'histoire afin de juger de la créativité du future auteur. Une évaluation des forces et des faiblesses de l'auteur nous mènera à choisir ses formations, pendant lesquels il sera l'assistant d'un auteur senior qui a déjà publié pour Ark Tribe.

Des formations en Français, pour l'orthographe et la grammaire, et des formations en anglais pour les recherches internet afin d'élargir les possibilités de sources de l'auteur; mais aussi des formations au techniques d'écritures. D'autres pourront venir se greffer, et il est envisageable de créer une chaire universitaire d'auteur mais cela reste un débat au jour d'aujourd'hui.

L'auteur, pendant sa formation écrira des articles et des documentaires qui alimenteront le réseau Vision Média Future, allant directement dans le système de vote. Ceci participera à sa réputation, et lui permettra d'avoir un complément de revenu. Le modèle économique de la SCOP s'adapte particulièrement à ce type de projet, comme vu plus tard dans ce document.

Passé cette période de formation initiale, l'auteur fera de l'écriture participative. C'est à dire que ses futures lecteurs participeront à l'écriture de son livre par l'intermédiaire de canaux de discussions ouverts spécifiquement à cet effet. Puisant dans les ressources communautaire de la SCOP, dans la multitude d'utilisateurs, et dans la diversité de son écosystème, Ark Tribe pourra ainsi trouver un public pour son auteur.

L'effort de campagne pour les livres de ces jeunes auteurs ne sera pas publicitaire, mais dans l'émission de primes que ses membres pourront ainsi recevoir pour participer à l'écriture du livre, et en recevoir une copie électronique gratuite. De cette manière, le livre sera à l'image de ce que les lecteurs attendent, et trouvera un public dès le départ. On élimine ainsi les risques liés aux nouveaux auteurs, et on forme un employé à la profession d'auteur.